Ah, le printemps, son beau temps (pas trop chaud, normalement), la nature en pleine verdure (s'il pleut) et ses envies de liberté ! Alors quoi de mieux que de chausser ses chaussures de randonnée sur des sentiers sinueux et bourbeux ? (à répéter très vite trois fois de suite.)

Il a deux semaines, j'ai donc pris mes chaussures tiges basses, mes bâtons (pour soulager le dos dans les montées et les genoux dans les descentes) et... mon APN, car il n'est point question de sortir sans lui en balade. Une serviette de bain, un APN et la Galaxie est à moi ! (les connaisseurs comprendront.)

Aujourd'hui, je vous présente les environs de Sainte-Croix-en-Jarez, demain, sa chartreuse.

Le sommet du lieu-dit Les Roches de Marlin (alias les Roches de Merlin) se situe à 3 kilomètres de Sainte-Croix-en-Jarez et culmine à une hauteur de 657 mètres. Il est dit que les roches ont été apportées là par une civilisation antérieure aux Celtes. Les trous circulaires (cupules) et les rigoles qui les ornent, sont bien le fait de mains humaines (ou des fées, allez savoir...) Place aux images :

La Pierre qui chante...

cdv_05062011_03
Il est dit qu'elle pointe en direction d'autres mégalithes dans la région...

Admirez la taille de la chenille sur la petite pierre en bas à gauche
cdv_05062011_02

Une cupule (ou comment les rituels payens sont toujours bien vivants)
cdv_05062011_04
(deux centimes... radin ! l'esprit de la fôret ne t'aura pas entendu. Gnark, gnark)

et une autre cupule et sa rigole, sur la même roche
cdv_05062011_05
les deux cupules communiquent entre elles par une fine rigole

cdv_05062011_09

cdv_05062011_06

De quoi se sentir toute petite ou The Queen of the World!

En redescendant vers Sainte-Croix

cdv_05062011_07

cdv_05062011_08

à suivre...